Aller au contenu
L'expert réglementaire du transport
des marchandises dangereuses
01 42 01 49 49

Examen de conseiller sécurité TMD – Avril 2022 – Révision semaine 4

L’examen de conseiller sécurité ADR Transport Marchandises Dangereuses aura lieu désormais dans moins d’un mois. Nous continuons les révisions afin de préparer votre examen.

Examen conseiller sécurité

Réponse de la semaine 3

Question 1

Réponse 1 : Oui. Pour l’UN 1717, le conditionnement en GRV est autorisé selon la colonne (8) du tableau 3.2. D’après l’instruction d’emballage IBC02, il est possible d’utiliser un GRV composite.

Réponse 2 : Oui. L’instruction d’emballage P001 autorise l’emballage. Le marquage d’homologation est conforme aux propriétés de la matière (groupe d’emballage, pression de vapeur à 50°C, date de fabrication, densité). A noter que la densité a été omise car elle ne dépasse pas 1.2 selon le 6.1.3.1 c) ii) et selon le 4.1.1.10 b), Pvap50°C = ((Pepr + 100) x (4/7)) = ((250 +100) x (4/7)) = 199.9 kPa soit environ 200 kPa.  Donc, Pepr > Pvap, on peut utiliser cet emballage.

Réponse 3 : Non.  D’après le 6.1.3.1 c) i), le marquage d’homologation indique « Z », il est homologué pour des marchandises du groupe d’emballage III seulement.

Réponse 4 : Non. Selon le 4.1.1.10 b), Pvap50°C = ((Pepr + 100) x (4/7)) = ((150+100) x (4/7)) = 142.8 kPa soit environ 143 kPa.   Donc, Pepr < Pvap,on ne peut pas utiliser cet emballage.

Réponse 5 : Oui. L’instruction d’emballage P001 autorise ce type d’emballage. Le marquage d’homologation est conforme aux propriétés de la matière (groupe d’emballage, pression de vapeur à 50°C, date de fabrication, densité). Selon le 4.1.1.10 b), Pvap50°C = ((Pepr + 100) x (4/7)) = ((250 +100) x (4/7)) = 199.9 kPa soit environ 200 kPa. Donc, Pepr > Pvap, on peut utiliser cet emballage.

Réponse 6 : Non. D’après le 6.1.3.1 d), cet emballage est homologué pour des solides

Question 2

Il s’agit de déterminer la compatibilité du mélange, classé en rubrique collective, avec l’emballage homologué.

Selon la figure 4.1.1.21.1 :

  • Le numéro ONU et le groupe d’emballage figurent dans la liste des matières assimilées
  • La matière est nommément mentionnée dans la liste des matières assimilées
  • La liste des matières assimilées n’indique pas de liquide de référence ou de mélange de liquides de référence

Il faut donc poursuivre avec la « règle pour les rubriques collectives ».

Selon la figure 4.1.1.21.2 :

  • Les rubriques figurent dans la liste des matières assimilées pour tous les constituants du mélange
  • Tous les constituants ont le même code de classification (F1) que le mélange
  • L’UN 1090 est assimilé au mélange d’hydrocarbures et l’UN 2297 est aussi assimilé au mélange d’hydrocarbures

Puisque le fût a été éprouvé avec un mélange d’hydrocarbures, il est donc autorisé pour le transport de ce mélange.

Question 3

Possibilité 1 : Selon la disposition spéciale 375, pour les UN 3077 et UN 3082, conditionnés dans des emballages simples ou combinés contenant une quantité nette par emballage simple ou emballage intérieur inférieure ou égale à 5 L ou ayant une masse nette par emballage simple ou intérieur inférieure ou égale à 5 kg, ne sont soumis à aucune autre disposition de l’ADR à condition que les emballages satisfassent les 4.1.1.1, 4.1.1.2 et 4.1.1.1 à 4.1.1.8:

Possibilité 2 : Expédition sous le régime d’exemption des quantités limitées (QL), selon la colonne (7a) du tableau A du chapitre 3.2.

Les emballages combinés devront porter la marque des quantités limitées.

A noter que le régime des QL n’est pas autorisé pour des emballages uniques.

Possibilité 3 : Les fûts devront porter :

Selon le 5.2.1.1 : la marque UN 3082

Selon le 5.2.2.1.1 : l’étiquette de danger de la classe 9

Selon le 5.2.1.8 : Exemption possible de la marque « dangereux pour l’environnement » (≤ 5 L)

Les emballages combinés devront porter :

Selon le 5.2.1.1 : la marque UN 3077

Selon le 5.2.2.1.1 : l’étiquette de danger de la classe 9

Selon le 5.2.1.8 : Exemption possible de la marque « dangereux pour l’environnement » (≤5 kg)

Possibilité 4 : Les fûts devront porter :

Selon le 5.2.1.1 : la marque UN 3082

Selon le 5.2.2.1.1 : l’étiquette de danger de la classe 9

Selon le 5.2.1.8 : la marque « dangereux pour l’environnement »

Les emballages combinés devront porter :

Selon le 5.2.1.1 : la marque UN 3077

Selon le 5.2.2.1.1 : l’étiquette de danger de la classe 9

Selon le 5.2.1.8 : la marque « dangereux pour l’environnement »

Question 4

1 – Selon le 6.5.6.6.4, la charge appliquée au GRV doit être de 1.8 fois la masse brute maximale admissible du nombre de GRV semblables qui peuvent être empilés sur le GRV au cours du transport. Soit : 6100 / (1.8*1950) = 1.74. On peut gerber 1 GRV identique au-dessus du GRV indiqué.

2 – Selon le 6.5.2.2.2, la masse indiquée au-dessus du symbole ne doit pas dépasser la charge appliquée lors de l’épreuve sur le modèle type soit 6100/1.8 = 3388

3 – Réponse 3. Selon le 6.5.6.3.7, pour un GRV en plastique rigide 31H1, l’épreuve de pression hydraulique est en 6ème

Question 5

Réponse 4.

Selon le 6.3.5.3.1, les échantillons d’UN 2814 doivent être soumis à des épreuves de chute libre d’une hauteur de 9 m sur une surface non élastique, horizontale, plane, massive et rigide conformément aux prescriptions du 6.1.5.3.4 

Questions de la semaine 4

Les questions de cette semaine portent sur la documentation, la placardage, la signalisation et le chargement.

Question 1

Vous devez établir une déclaration de marchandises dangereuses pour une expédition de plusieurs marchandises

Vous expédiez à l’adresse suivante : DUCAN 56, RUE DES BOURETS 94270 LE KREMLIN BICETRE – FRANCE

L’expédition est composée des marchandises dangereuses suivantes 

  • 5 fûts acier de 150 L d’UN 1230, GE II
  • 1 citerne de 10 000 L d’UN 1993 (mélange d’acétate d’éthyle et de toluène), GE II. A 50 °C, la Pvap-mélange= 120 kPa
  • Un GRV vide avec résidus d’UN 1105, GE II
  • Un jerrican plastique de 20 L contenant un déchet de mélange de liquide inflammable, corrosif GE II. La composition n’est pas connue. Le mélange est à classer

Rédiger le document de transport (ADR) concernant cette expédition.

Question 2

Pour le numéro ONU 3115, peroxyde organique de type D, liquide, avec régulation de température, quelle mention spécifique à cette classe doit être ajoutée dans le document de transport ?

Question 3

Un camion transporte des matières dangereuses en colis. Le document de transport comporte les informations suivantes :

  • UN 3077, Matière dangereuse du point de vue de l’environnement, solide, n.s.a. (prallethrine), 9, III, (-) – 10 jerricans plastiques– Quantité totale 200 kg
  • UN 2049, Diéthylbenzène, 3, III, (D/E) – 1 GRV – Quantité totale 400 L
  • UN 1866, Résine en solution, 3, II, (D/E) – 1 jerrican en plastique de 25 L
  • UN 1221, Isopropylamine, 3(8), I, (C/E) – 1 bidon de 5 L
  1. Cette expédition peut-elle bénéficier de l’exemption liée aux quantités par unité de transport  ?
  2. Décrire le placardage et la signalisation du véhicule.

Question 4

Comment doit-on placarder un véhicule transportant une citerne mobile contenant 5000 litres d’UN 2187 ?

Question 5

En France, est-il interdit de décharger sur la voie publique de l’UN 1360 ?

  1. Oui, dans tous les cas
  2. Non
  3. Oui, sauf dérogation accordées par décision du préfét
  4. Oui, si les quantités n’excèdent pas les seuils du 1.1.3.6

Rendez-vous la semaine pour la correction et une nouvelle série de questions

Faire défiler vers le haut