L'expert réglementaire du transport
des marchandises dangereuses
01 42 01 49 49

Dérogations IATA-DGR à travers le monde

L’association IATA vient de publier un récapitulatif des dérogations IATA-DGR accordées à travers le monde. Une liste récapitulative est disponible sur le site du IATA.

Compte tenu de la situation sanitaire actuelle liée à l’épidémie du COVID-19, le confinement dans plusieurs états empêche les personnes de renouveler leurs accréditations. Du fait du manque de formation périodique disponible sur les marchandises dangereuses, de nombreux États ont donc accordé des extensions temporaires aux qualifications existantes en matière de formation sur les marchandises dangereuses. A ce jour, l’association recense 13 états ayant déjà accordé une dérogation générale et exceptionnelle aux personnes accréditées.


En Europe, déjà 7 États ont validé le fait de pouvoir bénéficier d’une dérogation générale. Parmi eux, on retrouve l’Italie, la Suisse, le Luxembourg, l’Autriche, le Danemark, la Suède et la France.

Dans le reste du monde, plusieurs pays autorisent également un report de la fin de validité des certificats actuels. On retrouve ainsi les États-unis, le Canada, l’Australie, la Nouvelle Zélande, les Émirats Arabe Unis et l’ Azerbaïdjan.

Bien que les périodes dérogatoires diffèrent selon les pays, la plupart accordent une période minimum de 3 mois supplémentaire pour pouvoir effectuer son recyclage.


Accréditation IATA

Il n’est pas à exclure que la liste des états accordant une dérogation s’allonge dans les prochains jours. Selon l’évolution de la situation les différentes autorités nationales de l’aviation civile pourront également modifier les périodes transitoires.

En France, la période dérogatoire est de 4 mois à l’issue de la date de validité actuelle. Les stagiaires bénéficient donc d’une durée de 120 jours supplémentaire pour effectuer leurs mises à jour. La dérogation actuelle court jusqu’au 30 novembre prochain. Passé ce délai, il ne sera plus possible de bénéficier d’une dérogation.